La 17ème édition du festival Mars en Baroque sera dévoilée le 6 décembre 2018

 

La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina

 
La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina
https://www.marsenbaroque.com/public_data/event/1513586082/caccini_herne_908px_672px.png

TNM La Criée

Concert

Samedi 17 mars à 20H00

TNM La Criée

La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina

Francesca Caccini

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

De 9 à 25 euros

Attention : Billetterie disponible uniquement auprés de La Criée

http://www.theatre-lacriee.com/

Concert enregistré par France Musique http://www.francemusique.fr/concerts

 

BILLETERIE EN LIGNE

 

Concerto Soave a décidé cette année de vous offrir un cadeau princier, avec la version concert de La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina, un des premiers opéras de l'histoire de la musique, qui plus est composé par une femme : Francesca Caccini, affectueusement surnommée La Cecchina. L'œuvre fut créée à la demande de la grande duchesse de Toscane Marie-Madeleine d'Autriche pour célébrer le séjour à Florence de son neveu le prince Ladislas Sigismond de Vasa, prince de Pologne et de Suède, futur Roi de Pologne.

Francesca Caccini (1587–1641) fut formée auprès de son père Giulio Caccini, qui fit partie des réformateurs de la musique et de la littérature florentine autour du comte Giovanni Bardi. Dans ce milieu humaniste et cultivé, elle apprit également le latin et les arts libéraux. Notre compositrice, fut aussi une des chanteuses les plus connues de son temps, admirée par Monteverdi et Henri IV. Outre sa célèbre Liberazione di Ruggiero, ses œuvres sont connues grâce à la publication en 1618 d'un recueil : Il primo libro delle musiche a una e due voce.

La Liberazione est intitulée à sa création « balletto ». Car, ce que nous dénommons aujourd'hui opéra est encore considéré comme une fastueuse suite d'intermèdes avec ballets et musique, donnée lors des grandes fêtes princières à Florence ou Mantoue.

Le livret de Francesco Saracinelli, surintendant de la musique de la cour, s'inspire d'un épisode du plus célèbre poème épique de la Renaissance : l'Orlando Furioso de l'Arioste. Travestie en sévère Atlante, Melissa, magicienne amoureuse de Ruggiero, vient dans l'île sur laquelle notre héros est retenu et envouté par Alcine, nouvelle Circé. Elle doit le détacher du maléfice et le convaincre de retourner se battre contre les sarrasins. Dans un univers à la fois chevaleresque et merveilleux, l'amour opposé au devoir doit retrouver le vrai chemin de la gloire et de la lumière. Vaste sujet traité avec brio par la Cecchina, alternant récitatifs pénétrants et modernes, arias délicats, chœurs tourbillonnants et ballets festifs.

On l'aura compris l'évènement est exceptionnel et sera enregistré par France Musique.

 

Concert enregistré par France Musique

 

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

Musique de Francesca Caccini (1587 - 1641)

Création à Florence, Villa Poggio Imperiale, 1625

Direction musicale : Jean-Marc Aymes

 

María Cristina Kiehr, Alcina 
Sarah Breton, Melissa, Nunzia
Romain Bockler, Ruggiero, Nettunno

Lise  Viricel : Damigella, Sirena
Alice Duport-Percier : Damigella, Dama Disincantata
Axelle Verner : Damigella, Nunzia
Laurent David : Pastore, Pianta Incantata, Astolfo
Eric Chopin : Vistola Fiume, Pianta Incantata

Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi : violons
Sarah Dubus : cornet, flûte à bec
Anaïs Ramage : basson, flûte à bec
Louise Bouedo : viole de gambe
Elena Spotti : harpe
Mathieu Valfré : clavecin
Jean-Marc Aymes : orgue et direction

BILLETERIE EN LIGNE

 

Concerto Soave a décidé cette année de vous offrir un cadeau princier, avec la version concert de La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina, un des premiers opéras de l'histoire de la musique, qui plus est composé par une femme : Francesca Caccini, affectueusement surnommée La Cecchina. L'œuvre fut créée à la demande de la grande duchesse de Toscane Marie-Madeleine d'Autriche pour célébrer le séjour à Florence de son neveu le prince Ladislas Sigismond de Vasa, prince de Pologne et de Suède, futur Roi de Pologne.

Francesca Caccini (1587–1641) fut formée auprès de son père Giulio Caccini, qui fit partie des réformateurs de la musique et de la littérature florentine autour du comte Giovanni Bardi. Dans ce milieu humaniste et cultivé, elle apprit également le latin et les arts libéraux. Notre compositrice, fut aussi une des chanteuses les plus connues de son temps, admirée par Monteverdi et Henri IV. Outre sa célèbre Liberazione di Ruggiero, ses œuvres sont connues grâce à la publication en 1618 d'un recueil : Il primo libro delle musiche a una e due voce.

La Liberazione est intitulée à sa création « balletto ». Car, ce que nous dénommons aujourd'hui opéra est encore considéré comme une fastueuse suite d'intermèdes avec ballets et musique, donnée lors des grandes fêtes princières à Florence ou Mantoue.

Le livret de Francesco Saracinelli, surintendant de la musique de la cour, s'inspire d'un épisode du plus célèbre poème épique de la Renaissance : l'Orlando Furioso de l'Arioste. Travestie en sévère Atlante, Melissa, magicienne amoureuse de Ruggiero, vient dans l'île sur laquelle notre héros est retenu et envouté par Alcine, nouvelle Circé. Elle doit le détacher du maléfice et le convaincre de retourner se battre contre les sarrasins. Dans un univers à la fois chevaleresque et merveilleux, l'amour opposé au devoir doit retrouver le vrai chemin de la gloire et de la lumière. Vaste sujet traité avec brio par la Cecchina, alternant récitatifs pénétrants et modernes, arias délicats, chœurs tourbillonnants et ballets festifs.

On l'aura compris l'évènement est exceptionnel et sera enregistré par France Musique.

 

Concert enregistré par France Musique

 

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

Musique de Francesca Caccini (1587 - 1641)

Création à Florence, Villa Poggio Imperiale, 1625

Direction musicale : Jean-Marc Aymes

 

María Cristina Kiehr, Alcina 
Sarah Breton, Melissa, Nunzia
Romain Bockler, Ruggiero, Nettunno

Lise  Viricel : Damigella, Sirena
Alice Duport-Percier : Damigella, Dama Disincantata
Axelle Verner : Damigella, Nunzia
Laurent David : Pastore, Pianta Incantata, Astolfo
Eric Chopin : Vistola Fiume, Pianta Incantata

Alessandro Ciccolini, Patrizio Focardi : violons
Sarah Dubus : cornet, flûte à bec
Anaïs Ramage : basson, flûte à bec
Louise Bouedo : viole de gambe
Elena Spotti : harpe
Mathieu Valfré : clavecin
Jean-Marc Aymes : orgue et direction

 

Vous aimerez aussi

Dans l'intimité de Romain Bockler

Dans l'intimité de

Jeudi 15 mars à 19H00, Salle Musicatreize

Stelle rubelle : Etoiles rebelles Femmes et compositrices en Italie 1550/1750

Conférence

Samedi 17 mars à 17H00, BMVR Alcazar

Table ronde : les secrets de La Liberazione di Ruggiero

Conférence

Vendredi 16 mars à 18H00, Musée d’Histoire de Marseille