Festival de Musique et d'Art Baroques à Marseille

Mars 2020

 

Quintette et sonate pour violoncelle de Brahms : le Salon Romantique

 
Quintette et sonate pour violoncelle de Brahms : le Salon Romantique
https://www.marsenbaroque.com/public_data/event/1578929416/visuel__remy_cardinalecredit_robin_davies.jpg

Salle Musicatreize

Concert

Vendredi 27 mars à 20H00

Salle Musicatreize

Quintette et sonate pour violoncelle de Brahms : le Salon Romantique

Durée 1h40 avec entracte

Tarif B
25€ tarif normal
18€ tarif adhérent
10€ tarif réduit
Gratuit pour les enfants de moins de 16 ans.



Salle Musicatreize,
53 rue Grignan,
13006, Marseille

 

Présentation :

 

Au XIX e siècle, nombreux sont les romantiques qui se passionnent pour la musique baroque et tentent de lui donner une seconde vie : après Mendelssohn, La Malibran ou Pauline Viardot, Brahms est de ceux-là.

 

Comme dans les salons baroques ou dans ceux des Lumières, le salon romantique a le même désir de partager, de commenter, de communier dans la musique, d'explorer de nouvelles voies.

 

L'Armée des romantiques, un nouvel ensemble « engagé », qui joue sur instruments anciens, loin des dérives actuelles de l'ultra médiatisation, redonne une nouvelle jeunesse aux pièces de musique de chambre les plus inspirées du grand compositeur allemand.

 

Avec la participation en levée de rideau des jeunes interprètes de l'IESM

Extrait d'un trio avec piano de Beethoven (Op.70 N°2)

L'Armée des Romantiques :


Girolamo Bottiglieri, François James, violons

Caroline Cohen-Adad, alto

Emmanuel Balssa, violoncelle

Rémy Cardinale, piano

 

Photos : ©Robin Davies

Présentation :

 

Au XIX e siècle, nombreux sont les romantiques qui se passionnent pour la musique baroque et tentent de lui donner une seconde vie : après Mendelssohn, La Malibran ou Pauline Viardot, Brahms est de ceux-là.

 

Comme dans les salons baroques ou dans ceux des Lumières, le salon romantique a le même désir de partager, de commenter, de communier dans la musique, d'explorer de nouvelles voies.

 

L'Armée des romantiques, un nouvel ensemble « engagé », qui joue sur instruments anciens, loin des dérives actuelles de l'ultra médiatisation, redonne une nouvelle jeunesse aux pièces de musique de chambre les plus inspirées du grand compositeur allemand.

 

Avec la participation en levée de rideau des jeunes interprètes de l'IESM

Extrait d'un trio avec piano de Beethoven (Op.70 N°2)

L'Armée des Romantiques :


Girolamo Bottiglieri, François James, violons

Caroline Cohen-Adad, alto

Emmanuel Balssa, violoncelle

Rémy Cardinale, piano

 

Photos : ©Robin Davies

 

Vous aimerez aussi

Pleyel 8888

Films

Jeudi 26 mars à 19H00, Salle Musicatreize

Le Parnasse au féminin - Le Salon des Dames Baroques

Concert

Jeudi 05 mars à 20H00, Archives départementales - ABD Gaston Defferre