16ème édition du festival Mars en Baroque

Du 9 au 31 mars 2018 : Amour, amours

 

Stelle rubelle : Etoiles rebelles Femme et compositrice en Italie 1550/1750

 
Stelle rubelle : Etoiles rebelles Femme et compositrice en Italie 1550/1750
https://www.marsenbaroque.com/public_data/event/1514979047/image_barbara_strozzi_1.png

BMVR Alcazar

Conférence

Samedi 17 mars à 17H00

BMVR Alcazar

Stelle rubelle : Etoiles rebelles Femme et compositrice en Italie 1550/1750

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

 

A l'instar des femmes peintres, les musiciennes furent souvent ignorées par les historiens. En créant en 2011 le festival Présences Féminines, Claire Bodin a su ainsi progressivement mettre en valeur le rôle des femmes au travers de l'Histoire de la Musique. Fortement impliquée dans la défense et l'illustration des compositrices, elle abordera pour cette conférence le vaste sujet de la création musicale au féminin au cours de deux siècles de création musicale en Italie. Au-delà de l'œuvre de Francesca Caccini présentée par le festival, le public pourra donc découvrir les destins et les œuvres de Maddalena Casulana, première compositrice occidentale à avoir été publiée, de l'abbesse milanaise Chiara Margarita Cozzolani, de Barbara Strozzi, élève de Cavalli et protégée des riches patriciens vénitiens, d'Isabella Leonarda, religieuse ursuline, d'Antonia Bembo, dont la voix et les compositions furent appréciées par Louis XIV en personne ou encore de Maddalena Sirmen, violoniste et compositrice vénitienne à la carrière internationale. Entre sacré et profane, ces musiciennes italiennes ont donc participé à toutes les révolutions musicales de leur temps. En illustration musicale, la jeune Riho Terrajima jouera des pièces de la française Elisabeth Jacquet de La Guerre, claveciniste préférée de Louis XIV.

Claire Bodin, professeur de clavecin du CRR de Toulon, directrice du festival Présences Féminines

 

Illustrations musicales par Riho Terrajima, clavecin

 

Crédit photo : Karl Pouillot

A l'instar des femmes peintres, les musiciennes furent souvent ignorées par les historiens. En créant en 2011 le festival Présences Féminines, Claire Bodin a su ainsi progressivement mettre en valeur le rôle des femmes au travers de l'Histoire de la Musique. Fortement impliquée dans la défense et l'illustration des compositrices, elle abordera pour cette conférence le vaste sujet de la création musicale au féminin au cours de deux siècles de création musicale en Italie. Au-delà de l'œuvre de Francesca Caccini présentée par le festival, le public pourra donc découvrir les destins et les œuvres de Maddalena Casulana, première compositrice occidentale à avoir été publiée, de l'abbesse milanaise Chiara Margarita Cozzolani, de Barbara Strozzi, élève de Cavalli et protégée des riches patriciens vénitiens, d'Isabella Leonarda, religieuse ursuline, d'Antonia Bembo, dont la voix et les compositions furent appréciées par Louis XIV en personne ou encore de Maddalena Sirmen, violoniste et compositrice vénitienne à la carrière internationale. Entre sacré et profane, ces musiciennes italiennes ont donc participé à toutes les révolutions musicales de leur temps. En illustration musicale, la jeune Riho Terrajima jouera des pièces de la française Elisabeth Jacquet de La Guerre, claveciniste préférée de Louis XIV.

Claire Bodin, professeur de clavecin du CRR de Toulon, directrice du festival Présences Féminines

 

Illustrations musicales par Riho Terrajima, clavecin

 

Crédit photo : Karl Pouillot

 

Vous aimerez aussi

La Liberazione di Ruggiero dall'Isola di Alcina

Concert

Samedi 17 mars à 20H00, TNM La Criée

Table ronde : les secrets de La Liberazione di Ruggiero

Conférence

Vendredi 16 mars à 18H00, Musée d’Histoire de Marseille