Mars 2019 : bientôt la 17e édition de Mars en Baroque

Du 26 février 2019 au 31 mars 2018

 

Un art de la fugue

 
Un art de la fugue
https://www.marsenbaroque.com/public_data/event/1544533764/art_de_la_fugue.jpg

Temple Grignan

Concert

DIMANCHE 3 MARS | 17h

Temple Grignan

Un art de la fugue

Bach, Frescobaldi, de Cabezón

Concerto Soave | Jean-Marc Aymes

Durée 60 minutes

de 10 à 25 €
Gratuit pour les moins de 15 ans

Temple Grignan
15 Rue Grignan, 13006 Marseille
79RH+XC Marseille
Métro Estrangin Préfecture

 

La fugue ressemble à une écriture en canon. Bach en écrit toute sa vie et en est devenu le maître absolu avec son Art de la Fugue.

Cependant Johann Sebastian Bach n'a pas été le seul à s'épanouir dans ce style de composition. D'autres l'ont précédé et parfois inspiré comme Antonio de Cabezon (1510-1566), Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Dietrich Buxtehude (1637-1707).

 

Jean-Luc Ho qui s'est frotté en 2014-2015 à toute l'œuvre pour clavecin de Bach et Jean-Marc Aymes, reconnu pour son intégrale Frescobaldi font revivre ici pour notre plus grand plaisir une magnifique lignée de « fugueurs ».

 

Le jeune français Jean-Luc Ho, souple, exact et subtil, est avec Jean Rondeau l'un des représentants de la jeune et brillante génération de clavecinistes français. Le grand pianiste américain Murray Perahia a confié l'admirer. 


Jean-Luc Ho et Jean-Marc Aymes, clavecins


La fugue ressemble à une écriture en canon. Bach en écrit toute sa vie et en est devenu le maître absolu avec son Art de la Fugue.

Cependant Johann Sebastian Bach n'a pas été le seul à s'épanouir dans ce style de composition. D'autres l'ont précédé et parfois inspiré comme Antonio de Cabezon (1510-1566), Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Dietrich Buxtehude (1637-1707).

 

Jean-Luc Ho qui s'est frotté en 2014-2015 à toute l'œuvre pour clavecin de Bach et Jean-Marc Aymes, reconnu pour son intégrale Frescobaldi font revivre ici pour notre plus grand plaisir une magnifique lignée de « fugueurs ».

 

Le jeune français Jean-Luc Ho, souple, exact et subtil, est avec Jean Rondeau l'un des représentants de la jeune et brillante génération de clavecinistes français. Le grand pianiste américain Murray Perahia a confié l'admirer. 


Jean-Luc Ho et Jean-Marc Aymes, clavecins


 

Vous aimerez aussi

Jean-Marc Aymes parle de l'Art de la Fugue

Conférence

Jeudi 28 février à 17H00, Salle Musicatreize